Le maire de Rouen propose de remplacer la statue de Napoléon par une « figure féminine »

Le maire de Rouen (Seine-Maritime), Nicolas Mayer-Rossignol, propose d’ouvrir un débat, sur le remplacement de la statue de Napoléon par une « figure féminine ». Explications.

La statue de Napoléon, à Rouen (Seine-Maritime), retrouvera-t-elle son piédestal place du Général-de-Gaulle, en face de l’hôtel de Ville ?

Fragilisée, la statue équestre de l’empereur est actuellement rénovation — et ce pour plusieurs mois — à Saint-Rémy-lès-Chevreuses (Yvelines). Nicolas Mayer-Rossignol, maire et président de la métropole de Rouen, veut profiter ce cette occasion pour ouvrir un débat sur le devenir de la statue et du lieu. Son idée : installer la statue de Napoléon 1er autre part dans la ville, et ériger à la place une représentation de « figure féminine ».

« La question de l’égalité femmes/hommes est centrale et doit se traduire dans les actes : j’assume la portée symbolique de cette proposition », a souligné l’élu jeudi 10 septembre 2020 lors de la présentation du programme des Journées du patrimoine et du matrimoine. À propos de la « figure féminine » qui pourrait remplacer Napoléon, Nicolas Mayer-Rossignol a soufflé le nom de Gisèle Halimi, l’avocate, militante féministe et femme politique décédée en juillet.

Source: Actu

Partager l'article sur:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on telegram
Telegram

Plus d'articles

© psykosauce.fr – toutes vos daronnes sont reservées 2020